Poissons aquarium oranges

Mycobacterium marinum, ou le responsable de la maladie des aquariophiles


Un agent pathogène qui se transmet du poisson à l’homme

Aujourd’hui, nous nous penchons sur une bactérie, Mycobacterium marinum, l’agent pathogène responsable de la maladie des aquariophiles. Cette bactérie est connue pour causer une forme de tuberculose du poisson, et peut dans certain cas être transmise à l’homme chez qui elle provoque un tableau clinique varié aux conséquences qui peuvent être suffisamment graves pour s’en inquiéter.
Chez le poisson infecté, vous pourrez observer différents symptômes, arrivant parfois très tardivement. Certains des tout premiers signes sont la perte d’appétit (avec amaigrissement), et un assombrissement des couleurs. Ensuite, d’autres symptômes peuvent survenir comme une scoliose (déformation de la colonne vertébrale), des nageoires qui s’effilochent, des troubles de l’équilibre ou un gonflement de l’abdomen. Des tubercules apparaissent en interne touchant souvent des organes comme le foie ou la rate.
Cet agent pathogène opportuniste affecte les poissons évoluant dans un aquarium d’eau douce ou d’eau salée causé où il y a un manque d’hygiène ou un entretien inadapté. Le stress que cela engendre facilitera l’infection et la propagation de la bactérie jusqu’à causer cette maladie qui est souvent fatale pour le poisson, car aucun traitement n’est prévu à ce jour.
Cette maladie peut être transmise à l’homme à partir de l’aquarium, et se manifeste par une ou plusieurs infections cutanées par le biais de lésions, même minimes, présentes sur la peau. Cette transmission de l’animal à l’homme, appelée zoonose, est en revanche très rare, mais mieux vaut ne pas prendre de risques inutiles ; grâce, notamment, au port de gants lors du nettoyage de l’aquarium, du matériel, et au lavage des mains après chaque manipulation.
Si toutefois vous êtes infectés, et que vous apercevez des plaies sur votre peau qui ne cicatrisent pas, parlez-en immédiatement à votre médecin en lui expliquant notamment que vous êtes propriétaire d’un aquarium. Dans la plupart des cas, il préconisera une antibiothérapie qui se soldera par une guérison rapide.
Afin de limiter au maximum la transmission de ce genre de pathogène, Planktovie analyse fréquemment l’eau de ses cultures (Rotifères, Daphnies, etc.). En outre nous offrons la possibilité à ceux qui le souhaitent, de tester un lot particulier de culture avant de se faire livrer nos souches de planctons.
X