Le brassage : paramètre majeur pour un bel aquarium


L’importance de l’hydrodynamisme

Le brassage a longtemps été considéré comme un paramètre mineur quant au bon fonctionnement d’un aquarium.
L’hydrodynamisme permet une bonne gestion de l’environnement et permet de faire perdurer les organismes.
Les mouvements de la masse d’eau provoqués par les courants, les vagues et les marées favorisent des échanges de matière et d’énergie qui sont indispensables à la plupart des animaux marins. Il faut donc pas négliger son importance dans un aquarium.

Le plus souvent, nous conseillons de brasser dix à vingt fois le volume du bac par heure. Attention cela dépend des animaux hébergés, des types de pompes utilisés ainsi que leurs positions.

On entend souvent dire que compte tenu de l’irrégularité du brassage sur le récif, il convient de recréer des courants turbulents en positionnant les pompes de manière que les courants provoqués se rencontrent. Il faut tout de même faire attention à tous les paramètres pour ne pas engendrer un flux trop puissant sur une faible surface.

En aquarium, le courant généré se caractérise par un courant laminaire avec quelques turbulences liées au décor et aux animaux. C’est similaire au courant des zones profondes du récif, mais cela peut également convenir à la reproduction d’une zone lagunaire en réduisant la vitesse et en construisant un décor adapté.

Pour choisir la meilleure pompe, il faut prendre en compte sa puissance, le diamètre de sortie, le type de moteur et la vitesse d’éjection.

Une alternance de deux pompes ou groupes de pompes toutes les six heures permet aux animaux de bénéficier d’un brassage dans toutes les directions, ce qui est essentiel par exemple pour les coraux mous et gorgones qui exposent de cette façon la totalité de leurs polypes.
Il existe également un autre avantage, le mouvement les sédiments qui, lorsque le brassage n’est pas alterné, ont tendance à s’accumuler dans certaines zones (zones mortes) de l’aquarium avec tous les effets négatifs inhérents.

Chaque fragment de récif possède des conditions hydrodynamiques qui lui sont propres et il devrait en être de même dans l’écosystème captif. Selon la zone récifale que l’on souhaite reproduire et des animaux que l’on veut héberger, du volume que l’on offrira aux habitants, une solution de brassage spécifique doit être trouvée. Il conviendra de ne pas négliger ce point, même si les solutions qui s’imposent sont coûteuses car le brassage, avec l’éclairage et le traitement de l’eau, reste un des éléments essentiels d’un aquarium récifal réussi.

Source : récifs.org

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

X