Etoile de mer

L’étoile de mer, un animal aux pouvoirs magiques


Un organisme surprenant avec une puissante symbolique

 

Aujourd’hui, nous parlons de l’orignal et bel animal qu’est l’étoile de mer, nous allons faire une simple description pour vous apprendre les bases de cet organisme amusant et intéressant.

Tout d’abord, les étoiles de mer sont des échinodermes, Echinodermata vient du grec et signifie « peau de hérisson ». Ce phylum regroupe les oursins, les concombres de mer, etc. Il existe environ 7000 espèces vivantes aujourd’hui.

L’étoile de mer possède un disque central avec cinq bras ou plus selon l’espèce. Le record de bras est détenu par l’étoile de mer tournesol, qui peut avoir jusqu’à 24 bras. La face aborale (face supérieure) peut être dure, pointue, granuleuse ou lisse selon les espèces. Sur la face orale (face inférieure) se trouve la bouche et les « jambes » de l’animal. Il y en a des milliers, et elles s’apparentent à des petites tentacules avec une ventouse. Les jambes sont utiles pour se déplacer, mais aussi pour sentir, pour échanger des gaz, pour la collecte de nourriture et pour chasser.

L’étoile de mer possède des yeux à l’extrémité de chaque bras. Ils peuvent détecter la lumière et voir des images à très faible résolution. Sans leur vision, les étoiles de mer sont incapables de retrouver le chemin de leur « maison », même à un mètre de distance.

Les étoiles de mer sont des invertébrés et n’ont donc pas de squelette. Par ailleurs, elles ont un système hydraulique appelé système vasculaire de l’eau. Ce système hydraulique donne à l’étoile de mer la capacité de se déplacer, de s’accrocher aux surfaces, de transporter les nutriments et de respirer. Elle n’a pas non plus de cerveau, mais possède un système nerveux très complexe qui part de la bouche et s’étend le long de ses bras.

En ce qui concerne leur régime alimentaire, il est assez varié. Comme la plupart des poissons, ce sont des opportunistes, elles peuvent donc manger toutes sortes de nourriture qu’elles trouvent sur leur passage. Du zooplancton (Rotifers, Artemis, Copépode, Daphnies, etc…), du phytoplancton en suspension dans l’eau ou dans le substrat, des invertébrés ou des poissons. Attention car certaines espèces comme les Acanthaster Planci consomment les polypes de corail, à éviter en aquarium si vous souhaitez conserver vos coraux.

Les étoiles de mer possèdent un des systèmes digestif les plus étranges du règne animal, elles ont la capacité de se nourrir de proie d’une taille bien supérieure à celle de leur bouche en attrapant et en digérant les mollusques, crustacés, éponges à l’extérieur de leur corps, et cela, en sortant une partie de leur estomac. Grâce à leurs milliers de ventouses, elles sécrètent un jus gastrique qui permet la digestion externe. Il existe cependant des espèces qui doivent simplement amener la nourriture à leur bouche et la mange entièrement, en rejetant les matières non comestibles.

Enfin, les étoiles de mer ont des pouvoirs très particuliers mais bien connus, elles sont capables de se régénérer à l’infini, ce qui n’est pas négligeable. En effet, lorsqu’un individu perd un ou plusieurs bras lors d’une attaque ou autre événement, l’étoile de mer à la capacité de régénérer ses membres. La repousse est assez lent, il faut compter plusieurs mois, voire une année pour qu’un membre ait retrouvé sa taille initiale. Ce processus de régénérescence peut se produire tant qu’il reste une certaine quantité de disque central ou de bras. Vous pourrez alors étonnamment reproduire une étoile de mer en la coupant en deux. Cette capacité lui permet aussi de se délaisser d’un bras pour « l’offrir » à un prédateur affamé, et ainsi continuer son existence.

Il existe une grande symbolique autour de l’étoile de mer, notamment en Grèce, où elle trouve son origine en tant que totem. Possédant 5 bras, elle est un pentagramme naturel et est donc considérée comme une créature magique et puissante.

X