Les qualités nutritionnelles des Daphnies

Les Daphnies comme nourriture vivante pour poissons zèbres

Le zooplancton vivant tel que les Daphnies est une source de nourriture essentielle pour de nombreuses espèces de poissons comme le poisson zèbre, d’eau douce. A titre d’information, les daphnies permettent d’élever les stades juvéniles avancés ainsi que les adultes, elles sont une source de nourriture très riche (Koivisto, 1995). Il est important de mentionner que les daphnies, en tant qu’animaux filtreurs, tirent leurs exceptionnelles valeurs nutritives de ce qu’elles mangent, à savoir du phytoplancton de très haute qualité (Phyto-Feast ®, RGcomplete ®, etc). Ces solutions de phytoplancton, très fortement concentrées, sont des mélanges de 6 microalgues sélectionnées et pourvues d’une concentration non-négligeable d’astaxanthine dosées très précisément de manière à répondre aux besoins nutritionnels des habitants de nos aquariums.

En outre, ces microalgues sont préservées, en état de quiescence, donc incapables de se diviser, garantissant ainsi leurs valeurs nutritionnelles sur une longue période (6 mois), tout en évitant un bloom d’algues dans l’aquarium. De par cette alimentation riche et leur métabolisme, les daphnies produisent des caroténoïdes qui vont fortement favoriser la survie des poissons qui les mangent.

En effet, ces caroténoïdes produits par la daphnie jouent le rôle d’anti-oxydants et favorisent la résistance à de faibles teneurs en oxygène chez les œufs et larves de poissons (Dave, 1989). De plus, les daphnies sont des organismes de plus grandes tailles que les rotifères.

Ainsi, lorsque ces derniers ne suffisent plus à nourrir des stades avancés de juvéniles de poissons, les daphnies sont d’excellentes sources de nutrition (He et al., 2001). Enfin, ces daphnies vivent dans la colonne d’eau dans leur milieu naturel et sont ainsi mobiles. Cela les rend faciles à cibler pour les larves de poissons. Les femelles pondent des centaines d’œufs durant leur vie entière. De plus, elles réalisent un nettoyage de la colonne d’eau en consommant détritus, algues invasives et phytoplancton dans les aquariums.

 

1. Protocole de culture de Daphnies

Ce protocole présente le matériel et les étapes requises pour la production du zooplancton. Il utilise de la verrerie de petits volumes pour adapter la culture de zooplancton à l’usage et aux besoins hebdomadaires en aliments vivants pour nos aquariums.

 

1.1. Équipement et spécification pour la culture de Daphnies

  • Système Compacte de Culture (SCC, APBreed),
  • Tamis de 120 µm et 1mm de taille de maille,
  • Éclairage artificiel ou naturel au rythme 14L/10N,
  • Idéalement, l’eau de culture est préparée à partir d’eau déminéralisée et des sels minéraux du commerce (Sels minéraux, JBL.com ; Planktovie). A raison de 9g de sels minéraux pour 15litres d’eau distillée.
  • Flux d’air : 1,5-2 LPM, il est apporté par le système de filtration du SCC et une pompe à air EHEIM,
  • Salinité : 0 ppt,
  • Température : 20 à 22 °C (Chauffage EHEIM),
  • pH : 7-8,
  • Ammoniac (NH3): maximum 1 mg/L,
  • Nourriture : RG complete® (APBreed),
  • Quantité de nourriture : 1 mL de RG complete® pour produire 500 daphnies par jour en moyenne (cf : Rapport d’étude scientifique : Lefranc et al., 2018 ; Pauw et al., 1981),
  • Fréquence de nourrissage : En fonction de la quantité de daphnies à récolter chaque jour, toutes les 2 à 4 heures en moyenne, le RG complete® est délivré par pompe péristaltique,
  • Récolte : 20%-30% par jour

 

1.2. Mise en culture

Dans un premier temps, il faut préparer le milieu de culture à l’aide d’eau distillée ou d’eau du robinet « déchloré » par aération. Ceci en utilisant une pompe à air et un « bulleur ». Ajoutez à cette eau 9 g de sels minéraux JBL dans 15 litres d’eau distillée, soit l’équivalent d’une dureté carbonatée de 9 °KH (Unité allemande). Ensuite, installez un système mélangeur et aérateur de l’eau comme une pompe à air et un « bulleur ». Laissez aérer pendant 12 heures minimum.

Plongez la bouteille contenant les daphnies dans la cuve du milieu de culture sans ouvrir la bouteille. Ceci afin d’acclimater les daphnies à la température de leur nouveau milieu.

Après 30minutes d’acclimatation, versez les daphnies dans une cuve contenant le milieu de culture préalablement préparé. Nourrir les daphnies avec une solution de RG Complete diluée dans du milieu de culture pour que les algues se mélangent bien à la culture de daphnies.

 

1.3. Maintenance de la cutlure de Daphnies

La maintenance d’une culture de daphnies consiste principalement à renouveler une partie de l’eau du milieu de culture, nettoyer la masse filtrante du SCC et ajuster la quantité de nutriments délivrée aux daphnies de jours en jours.

Pour cela, nous installons un tamis à 120 µm dans un cristallisoir qui va permettre de tamiser l’eau du milieu à renouveler, en récoltant ou concentrant les daphnies de la cuve. Le tamis est préalablement semi-immergé dans le milieu de culture pour que les daphnies tamisées restent en suspension.

Nous tamisons 33 % du volume total de la culture. Ensuite, on réajuste le niveau d’eau du milieu de culture avec de l’eau de culture nouvelle. Ensuite, si le milieu de culture est clair, et qu’il est possible d’observer des daphnies au fond de la cuve, c’est le signe qu’il faut nourrir davantage la culture en micro-algues (RGcomplete ® par exemple).

 

1.4. Récolte des daphnies

La récolte de Daphnies pour nourrir les juvéniles et poissons adultes des aquariums se fait à l’aide de 2 tamis. Un premier Tamis de 1mm de taille de maille va piéger les daphnies adultes. Un second tamis de 120 µm de taille de maille, positionné en dessous du premier tamis va piéger les jeunes daphnies.

Les daphnies adultes sont suspendues à nouveau dans un bécher puis données aux poissons d’aquarium. Les jeunes daphnies sont concentrés dans un autre bécher et remises dans la cuve de culture de daphnies. Ceci va permettre de conserver une culture de daphnies jeunes tout en offrant des proies vivantes de grandes tailles pour nos poissons d’aquariums.

Si l’on a besoin d’une plus grande densité de daphnies, rajoutez un tamis intermédiaire (600 µm). Ce dernier servira à alimenter les poissons le temps que la densité de daphnies augmente.

Les daphnies les plus âgées sont les plus grandes, elles produisent un plus grand nombre d’œufs à chaque ponte que les individus plus petits. Ainsi, en conservant les plus grands individus dans la cuve de culture, cela va augmenter de manière importante le taux de reproduction de la population de daphnies.

 

1.5. Estimation de la densité de population

L’estimation de la densité de notre population de Daphnie se réalise à l’aide du matériel suivant :

  • Une loupe binoculaire,
  • Un bécher de 50 ml,
  • Une solution de Lugol diluée à 10 %,
  • Feuille plastifiée avec zone de comptage à aire connue

Avant tout échantillonnage de la culture de daphnies, bien homogénéiser le milieu à l’aide d’un bécher de 50 ml à 1 litre par exemple. Ensuite, prélevez 20 ml de la culture et les fixer au Lugol (500 µl). Dans le même temps, versez les deux solutions directement dans le bécher de 50 ml. Placez l’échantillon fixé sur la feuille de comptage plastifiée, sous la loupe. Ne remuez pas l’échantillon car cela va concentrer les organismes au centre du bécher (force centripète). Puis laissez reposer 30 secondes.

Ensuite, réaliser un comptage manuel des daphnies présentes à l’intérieur des 2 cercles de comptage, mais ne touchant pas le cercle extérieur (figure N°1 des cercles et situation de comptage).

Ainsi vous déterminez la densité d’individus de votre population dans 10 ml de culture. Ces 10 ml correspondent au volume présent dans la colonne d’eau au-dessus du cercle de comptage. À partir de cette donnée, vous pouvez extrapoler à l’ensemble du volume de culture pour connaître la densité totale de daphnies dans la cuve.

Figure 1 : Cellule de comptage de Daphnies à la loupe binoculaire, qui permet de compter les individus présents dans 10 ml de milieu de culture à partir d’un échantillon de 20 ml.

 

Cellule de comptage des Daphnies

 

Conseils pour une culture réussie :

SI vous observez des teneurs en ammoniaque trop élevée, notamment après chaque week-end où la maintenance n’est pas réalisée, une maintenance accrue doit être faite.

Il est conseillé de faire diminuer fortement la teneur en ammoniaque en renouvelant plus de 33 % du volume de culture soit 50 % à 66 % si nécessaire. Il est recommandé de diminuer la quantité de nutriments délivrée par la pompe péristaltique pendant le weekend. Cela de sorte à ce que la filtration par les animaux soit complète et l’hygiène du milieu soit conservée (Ebert, 2005).

Ensuite, si les mues s’accumulent dans le fond de la cuve et ne sont pas suffisamment éliminées par la masse filtrante du SCC, vous pouvez siphonner le fond de la cuve à l’aide d’une pipette graduée de 10 ml et d’une pro-pipette. Ceci au rythme d’une fois par semaine.

Vous êtes prêts, à vous de jouer !

 

Bibliographie

http://aquariophilie.wikibis.com/daphnie.php
http://cerclaqua09.cerclaqua.com/eaudouce/articles/daphnies.php
http://aquabulle.forumperso.com/t135-4-eme-partie-l-elevage-des-daphnies
https://www-ncbi-nlm-nih-gov.www.ezp.biu-montpellier.fr/books/NBK2042/

– Dave, G., 1989. Experiences with wastewater-cultured Daphnia in the start-feeding of rainbow trout (Salmo gairdneri). Aquaculture 79, 337–343. https://doi.org/10.1016/0044-8486(89)90475-4
– Ebert, D., 2005. Ecology, Epidemiology, and Evolution of Parasitism in Daphnia. Natl. Cent. Biotechnol. Inf. 1–30.
– He, Z.H., Qin, J.G., Wang, Y., Jiang, H., Wen, Z., 2001. Biology of Moina mongolica (Moinidae, Cladocera) and perspective as live food for marine fish larvae. Hydrobiologia 457, 25–37.
– Koivisto, S., 1995. Is Daphnia magna an ecologically representative zooplankton species in toxicity tests? Environ. Pollut. 90, 263–267. https://doi.org/10.1016/0269-7491(95)00029-Q
– Pauw, N.D., Laureys, P., Morales, J., 1981. Mass cultivation of Daphnia magna Straus on
ricebran. Aquaculture 25, 141–152. https://doi.org/10.1016/0044-8486(81)90176-9

 

X