Le plus grand sanctuaire marin du monde


La mer Ross pas encore impacté par l’activité humaine

Nous avons, dans des articles précédents, déjà parlé des aires marines protégées (AMP) et de leur importance dans la lutte contre le changement climatique et la préservation de la nature. Après celle de Papahānaumokuākea, à Hawaï, nous souhaitons vous parler de la plus grande AMP du monde se situant près de l’antarctique.

Bordé par la mer Weddell et la mer Ross, l’antarctique est le continent le plus méridional de la Terre.
La mer Ross est considérée comme le dernier lieu où l’activité humaine n’a pas impacté son développement.
C’est la raison principale qui a mené à implanter une aire marine protégée, la plus grande sur Terre.

Cette AMP a pour objectif principal de conserver la biodiversité marine en protégeant les espèces marines, les habitats, les sites d’alimentation afin de favoriser les interactions entres espèces de l’écosystème.
Ils existent plusieurs appellations pour désigner les aires marines protégées (parcs nationaux, parcs naturels marins, calanques, réserves naturelles etc…).
Elles sont en général situées en Nouvelle-Calédonie et dans les iles subantarctiques.

L’AMP de la mer Ross s’étend et couvre une zone de 1,55 millions kilomètres carrés, soit plus de deux fois la France.
Selon l’UICN (union internationale pour la conservation de la nature), nous pouvons retrouver des manchots Adélie, manchots empereurs, pétrels antarctiques, baleines de Minke, orques, phoques, léopards de mers et bien d’autres dans cette espace.
Des espèces rares que nous devons préserver.

X