La mémoire d’un poisson-rouge


Aujourd’hui, nous allons aborder le sujet de la mémoire. Cette fonction indispensable permet de conserver des informations.
Pour faire suite à une légende urbaine, les poissons et plus spécifiquement les poissons rouges ont une mémoire très courte. C’est grâce à ce facteur qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils sont dans un aquarium rond. Cette faculté leur permet de redécouvrir un nouvel habitat à chaque tour de bocal.

Contrairement à cette légende alimentée depuis longtemps, le poisson possède une mémoire à long terme.

Selon les espèces, elle n’a pas la même durée. Un gobie est capable de se repérer en mémorisant la topographie du bassin. Un saumon peut retrouver le lieu de ponte précédent pour y retourner et pondre à son tour.

Vous avez également pu observer en captivité, vos poissons repèrent l’heure et même le coin de l’aquarium où vous les nourrissez.

Scientifiquement ce sont deux recherches une en 1994 aux États-Unis et une en 2011 en Israël qui ont démontré la capacité des poissons à mémoriser.

Cependant les chercheurs ont constaté qu’une semaine après la fin des tests, les poissons avaient encore en tête le signal sonore accompagnant l’arrivée de la nourriture. En revanche, six mois plus tard, ils l’avaient bel et bien oublié et n’y répondaient plus.

Pour conclure, leur mémoire n’est pas éternelle mais ne se présente pas sur du court terme comme nous le pensions.

Les poissons rouges enfermés dans les bocaux ne s’épanouissent pas. Il est recommandé d’opter pour un bac de 100L minimum. La dépression est souvent reconnue comme la cause de leur mort prématurée. En effet, un poisson-rouge peut vivre jusqu’à 20 ans.
Il grandira en fonction de la taille de son habitat. Si cela lui est permis, il se développera et vivra plus longtemps

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

X